La montre de la semaine: Suunto Elementum Terra

20 MARS 2015

La montre de la semaine: Suunto Elementum Terra

« Suunto? c’est Japonais?
– Non Monsieur, c’est Finlandais!
« 

Blague à part, cette marque reconnue pour ses produits dédiés au sport, a lancé la collection Elementum où les caoutchoucs et plastiques sont remplacés par des matériaux nobles: acier poli, cuir vintage, cristal de saphir. Une montre de sport, à porter en ville, donc? Essai.

La montre de la semaine: Suunto Elementum Terra

Premier contact: Le coffret, cossu en gommé ardoise, propose d’appréhender l’objet avec un certain respect. La montre dégage une qualité et une finition méticuleuses: le boîtier en acier poli mat adopte un design épuré graphique, bien équilibré. La définition du cadran et ses détails en inserts chromés replissent leurs fonction à merveille: l’information est claire, lisible et proposée avec élégance. L’affichage en caractères coloris champagne sur fond noir est chic et lisible qu’on soit en plein soleil ou dans la pénombre, et pour la nuit la commande de rétroéclairage déclenche un fond bleuté du plus bel effet.

Au poignet: Quelle masse! certes j’ai opté pour le bracelet métal, bien plus lourd que le cuir, mais l’ensemble pèse tout de même 200 grammes. Néanmoins le confort est bon, le contact du métal encore froid est une sensation fraîche agréable grâce au traitement de surface grainé mat. La boucle de sécurité se ferme (et s’ouvre) très facilement, presque trop: ne risque-t’elle pas de s’ouvrir par accident lors d’activités sportives?

L'Elementum Terra, bracelet métal

L’Elementum Terra, bracelet métal

Fonctions: 3 boutons, placés à 2, 3 et 4 heures, commandent les fonctions de l’objet. Altimètre-baromètre, indicateur de tendance météo, boussole, enregistreur de dénivelés. Avant de détailler l’usage de ces fonctions, une précision cependant: alors que les boutons à 3 et 4 heures sont de simples poussoirs, certes de belles pièces en acier poli, à 2 heures se trouve une molette crantée et nervurée du plus bel effet, et qui permet de commander fonctions et réglages avec une facilité déconcertante. La manipulation est des plus aisée, possible même avec des gants, et gratifie l’utilisateur de cliquetis « quart de tour » à la sonorité nette et précise. Rien que pour ce petit bruit sympathique, on est tout à fait ravi de devoir, après un trajet en avion par exemple, effectuer le réglage de l’altimètre!

Usage Montagne: Quelques jours à La Clusaz m’ont permis de tester une fonction sympathique, le journal des 8 dernières ascensions/descentes. Alors on est très loin de la précision d’une appli type SkiTracks qui vous permet de connaitre, par exemple, votre ratio de schuss en fonction du volume de génépi absorbé la veille! La Suunto se contente d’enregistrer votre cumul de descentes en altitude, votre altitude max, la durée de la sortie. Et cela sur 8 emplacements mémoire que vous visualisez en faisant tourner la molette.
C’est très basique, certes. Mais belle satisfaction personnelle quand vous voyez vos partenaires obligés d’enlever les gants pour manipuler l’iPhone, ou encore quand fatalement ils tombent en rade de batterie vers les 15h10!

La montre de la semaine: Suunto Elementum Terra

Usage 2 Roues: Vous chérissez plus que tout votre garde-temps mécanique, et ne vous lassez pas d’admirer cet objet précieux et… fragile? Vous ignorez peut-être que le port de votre montre mécanique, au guidon de votre moto ou scooter, et les vibrations de celui-ci, sont extrêmement nocifs pour ses délicats engrenages. Je l’ai appris à mes dépens lorsque la cohabitation entre mon gros cube et mon automatique s’est soldée par un balancier dévissé de son axe… et plus tard par un commentaire instructif chez Maier!
Pour éviter cela donc, en gardant au poignet un objet d’une certaine élégance? Cela est désormais possible grâce à la gamme Elementum. 

La montre de la semaine: Suunto Elementum Terra

Usage Ville: En chemise comme en costume, l’Elementum Terra ne dénote absolument pas, son look et sa finition autorisent son usage en toutes circonstances! Le volume du boîtier, assez imposant, ne cause cependant aucune gêne. Etant habitué et amateur de bracelets cuir, j’ai cependant pu apprécier en certaines circonstances le bracelet métal. En période estivale on profite du fait que le bracelet ne « colle » pas à la peau.

Une dizaine d’associations de coloris boitier/bracelet/affichage autorisent les associations classiques comme audacieuses.

Enfin, pour ceux qui sont intéressés par le concept mais qui seraient davantage séduits par d’autres fonctions, Suunto a pensé aux plongeurs avec la Elementum Aqua et son détecteur automatique d’entrée dans l’eau, et un design spécifique.
La Suunto Elementum Ventus, quant à elle, répondait aux besoins des navigateurs avec des fonctions météo et départ de régate bien étudiées. Malheureusement elle n’est plus produite! Il s’en trouve en occasion en excellent état, peut-être un futur collector?

La montre de la semaine: Suunto Elementum Terra

Budget: de 525€ à 700€ selon les finitions, il s’agit là d’un bel objet qui s’adresse à ceux qui recherchent technicité, exclusivité et robustesse avec une finition irréprochable.

En résumé: Le produit tient ses promesses et donne de très grandes satisfactions en usage sportif comme quotidien. Ce n’est pas, loin s’en faut, la montre aux fonctions les plus complètes, et l’arrivée des montres connectées bousculant la donne, on peut s’interroger sur sa pérennité. Ce n’est pas non plus un objet bon marché, et qui ne remplacera jamais en élégance votre garde-temps mécanique. Nous sommes en présence d’une montre polyvalente d’usage, valorisante et originale. La réalisation made in Finland n’appelle aucune critique et quand on mesure le chemin parcouru par le fabricant, on ne peut que féliciter la démarche audacieuse et aboutie.

Où la trouver? Ne la cherchez pas en magasin de sport ou boutique de montres, cette ligne haut de gamme est présentée de façon assez inattendue chez Volvo, 5 concessions dans la région. Le premium scandinave en automobile et horlogerie, réunis !

Philippe B
philippe@lyonaumasculin.com
Pas de commentaires

COMMENTER CET ARTICLE