La « platine Trois Quarts » par Lange & Söhne

30 MARS 2015

La « platine Trois Quarts » par Lange & Söhne

Richard Lange "Pour le mérite", calibre L044.1, platine trois quarts

Richard Lange « Pour le mérite », calibre L044.1, platine Trois Quarts

Lorsque F.A. Lange inaugura sa manufacture en 1845, il démarra ainsi sa quête d’amélioration des calibres. A cette époque, la conception des mouvements des montres de poches reposait sur l’assemblage des roulements et balanciers, sur des supports individuels. Cela avait pour résultat de rendre fastidieux l’assemblage, et aléatoire le fonctionnement. L’utilisation d’une pièce unique pour lier les axes de rotation des composants d’horlogerie, résoud cette équation. Mais quel savoir-faire et quelle dextérité sont rendus nécessaire pour la pose de cette platine!

 

Assez d’histoire, place aux images, superbes.

 

Cliquer sur les images pour agrandir. 

Saxonia "Dual Time", calibre L086.2

Saxonia « Dual Time », calibre L086.2

Lange 1, calibre L121.1

Lange 1, calibre L121.1

La nouvelle Lange 1

La nouvelle Lange 1

1815 "200ème Anniversaire", calibre L051.1

1815 « 200ème Anniversaire », calibre L051.1

Détail du balancier avec le coq gravé à la main

Détail du balancier avec le coq gravé à la main

La platine "Trois-Quarts" par Lange & Söhne
Philippe B
philippe@lyonaumasculin.com
Pas de commentaires

COMMENTER CET ARTICLE