Des chaussures avec des orteils: les Vibram Fivefingers

8 AVRIL 2015

Des chaussures avec des orteils: les Vibram Fivefingers

Marre des chaussures de Monsieur Tout-le-monde? Amateur de la sensation de pieds nus? Les Fivefingers sont faites pour vous! Les miennes, achetées en 2012, s’apprêtent à ressortir du placard pour leur 4ème saison estivale. Retour d’expérience sur ces inclassables gants de pied.

Des chaussures avec des orteils: les Vibram Fivefingers

Ces chaussures ont été conçues, développées, optimisées pour la course à pied. Plus précisément, pour la mouvance minimaliste de la discipline, dérivée elle-même du barefoot running, qui se pratique pieds nus. D’où le nom du modèle que j’ai adopté: les Bikila, en hommage au célèbre coureur éthiopien qui a remporté, pieds nus bien sûr, le marathon olympique en 1960. Soyons clairs: en ce qui me concerne, je prends autant de plaisir à courir qu’à payer mes impôts. Et le choix de cette surprenante paire repose uniquement sur des critères de look, de confort, et de légèreté. Tous trois exceptionnels. Feedback.

Des chaussures avec des orteils: les Vibram Fivefingers

Ci-dessus, mes Bikila, coloris noir/vert anis/jaune. Avec des inserts gris réfléchissants, pour ceux qui souhaiteraient courir de nuit, bien évidemment! Avant même l’essayage, ce qui est frappant dès l’instant où on les saisit, c’est leur légèreté: 85 grammes par pied, de vraies plumes. Une tong Havaianas pèse 200 grammes, c’est 2 fois et demi plus lourd. Oui, vous avez bien lu. Ici, les matériaux employés sont techniques, fins, texturés, dégageant une impression de réelle qualité.

J’ai le pied égyptien (le gros orteil plus long) et cela semble être la forme de base des Fivefingers (tous modèles confondus), comment sera le confort pour celui qui a le pied grec (le 2ème orteil plus long) ou carré? Pas idéal, je suppose… fin de la parenthèse morpho.

Chausser? Enfiler? ces ovnis de la cordonnerie se passent avec une aisance remarquable, quoi qu’il en soit. La combinaison des empiècements élastiques avec ceux plus rigides remplit admirablement son rôle. Pied gauche: les orteils arrivent à leurs emplacements individuels avec satisfaction. Ils semblent ronronner d’aise dans leurs petites chambres individuelles, eux qui subissent depuis si longtemps la promiscuité de leurs proches voisins. Le laçage s’effectue au moyen d’une cordelette, que l’on bloque par un coinceur discret mais efficace. Le bout de la cordelette se place sur le devant par un petit velcro, tout est en place, propre. Vient alors le tour du pied droit, je m’engage tranquillement. Trop tranquillement: les 2èmes et 3èmes orteils font chambre commune dans la 2, laissant la 3 vacante! On remet de l’ordre, effectue le serrage, avant de faire quelques pas sur la moquette de la boutique.

Délicieuse et inédite combinaison de sensations: le pied est maintenu avec finesse, et la légèreté se ressent immédiatement. Le pas devient dynamique, revigorant. Mais c’est au niveau de la semelle que le plus remarquable se produit: on est en contact direct avec le sol, et les différences de texture sont transmises à la plante des pieds, tout en lui assurant une certaine protection. Je reviendrai sur ces sensations de marche en détails, réelles expériences sensorielles qui varient selon la surface foulée.

Je pars donc avec mes Fivefingers, échangées contre 110€. La somme m’a semblé sur le moment assez conséquente pour une paire que je pensais, sur le moment, porter en de rares et bien spécifiques occasions. Je ne soupçonnais pas encore l’éventail (des doigts de pied?) des possibilités d’usage.

Des chaussures avec des orteils: les Vibram Fivefingers

Depuis cet achat, donc, 3 étés se sont passés et on commence à sentir les prémices du quatrième. Autant de moments de plaisir, de détente, d’activités de tout genre pour mettre à l’épreuve mes Bikila.
L’usage premier a été, je ne m’en cache pas, pas franchement sportif. Et l’équation étant alors de trouver une chaussure à la fois décontractée et dynamique, légère et visuellement sympa, je l’ai résolue. Qu’il s’agisse d’une course en ville, ou de vacances en bord de mer, elles répondent présent.

Les sensations, évoquées lors de l’essai, deviennent alors une caractéristique remarquable et unique de ce concept. Vous marchez sur une plaque métallique en plein soleil? Vous ressentez la chaleur, sans être brulé. Vous arpentez un chemin de gravier, un bord de mer rocheux? Vous êtes en contact avec la plus minime aspérité, mais toujours protégé des cailloux trop pointus et des coquillages coupants. Et ainsi de suite pour chaque variété de sol: gazon, sable, bitume, terre… chaque contact procure ses sensations propres. Je ne peux que vous inviter à découvrir la marche sous cet angle inédit!
Enfin, j’ai eu l’occasion de les expérimenter en planche à voile, ainsi qu’en catamaran léger type Hobie Cat, et ma première interrogation était celle de la qualité d’adhérence sur ces surfaces. Le grip est tout à fait satisfaisant, et l’usage adapté.

Quelques limites d’usage cependant, en fait assez évidentes, la règle étant: vous ne le faites pas pieds nus, ne le faites pas non plus en Fivefingers! Si vous tenez à vos orteils, exit donc l’usage sur un vrai bateau, a fortiori un voilier. Pour les inévitables et conviviales parties de pétanque, allez savoir pourquoi, je change de chaussures. Enfin, vous avez sûrement déjà fait l’expérience de la conduite pieds nus: ça n’est ni sûr ni confortable, n’est-ce pas? Eh bien en Bikila, c’est pareil.
Autre limite du concept, qui chez certains peut se révéler toxique: l’odeur des pieds nus macérés dans des chaussures de sport. Désolé mais c’est une réalité pour certains, qui le savent, et qui se chaussent en connaissance de cause. Pour ceux-là, Alléluia, Vibram a pensé à tout, en ajoutant à son catalogue une gamme de chaussettes basses, à orteils elles aussi! Saine précaution.

La gamme Fivefingers ne se limite pas aux minimalist runners, loin s’en faut:

Il existe les Spyridon à crampons, dédiées à la randonnée et au trail. Les surfers, kayakistes, pratiquants du Stand Up Paddle pourront, sacrés veinards, couvrir leurs arpions avec les Signa. Et – non, ce n’est pas une blague – les golfeurs pourront faire sensation grace aux V-Classic (à l’image ci-dessous). Certainement pratiques pour ramasser un tee tombé à terre, vérifiez tout de même la conformité avec le dress-code de votre club!

Des chaussures avec des orteils: les Vibram Fivefingers

Le circuit de distribution est encore assez confidentiel et, d’après mon expérience, sujet à modification sans préavis. Je ne peux que vous inviter à vérifier la présence en boutique du modèle convoité. L’achat sur la toile d’un produit si spécifique est selon moi à déconseiller, le choix d’une taille ayant ici une importance primordiale. Enfin, malgré mes recherches, je n’ai pas trouvé de distributeur de la gamme golf, en région lyonnaise. Si vous en connaissez un, merci de me laisser ses coordonnées en commentaire, cela sera apprécié!

Le site Fivefingers France , c’est ici.

Et quelques adresses lyonnaises:

Arts Martiaux Lyonnais, 18 rue d’Austerlitz, Lyon 4e. www.artsmartiaux-lyon.com
Au Vieux Campeur, cours de la Liberté, Lyon 3e. www.auvieuxcampeur.fr
Expé, 102 rue Boileau, Lyon 6e. www.expe.fr

Philippe B
philippe@lyonaumasculin.com
2 Commentaires
  • Nick.T
    Posté à 18:53h, 29 juillet Répondre

    Ah… Un article sur les Vibram FiveFingers.
    J’adore mes Spyridon MR (noire), au point d’aller au bureau avec.

    C’est sur, au début ça choque, puis ça se moque, mais au fil du temps, les questions arrivent. Malheureusement, la distribution est encore trop faible. Les revendeurs annoncés par le site du fabricants, soit n’ont que peu de modèles, soit ont arrêté par manque de ventes.

    Dommage, les V-Classic sont vraiment magnifiques et il y a maintenant les CVT Hemp et Wool pour le côté casual.

    Si vous trouvez « chaussure » à votre pied, n’hesitez pas, c’est durable et ça accroche comme rien d’autre.

  • Francois
    Posté à 22:57h, 02 août Répondre

    Bonjour Philippe,
    bravo pour cet article assez complet.
    Je vous signale une autre boutique spécialisée dans les Five Fingers qui est aussi basée à Lyon (Vénnisieux): https://5doigts.fr
    Bonne continuation!
    FA

COMMENTER CET ARTICLE