Confluence aux sommets!

11 SEPTEMBRE 2015

Confluence aux sommets!

Cette semaine, la Place Nautique de la Confluence est au cœur de l’actualité. L’ouverture du dernier Ouest-Express, le Burger selon Bocuse, coïncide avec les spectaculaires animations de rentrée proposées par Azium, la salle d’escalade et de loisirs du centre commercial. Ce week-end, foncez à Confluence, je vous promets que vous ne serez pas déçus!

Un show à ne pas rater!

Un show à ne pas rater!

La rentrée de l’escalade:
Priorité à l’actu la plus « brûlante », le complexe Azium (escalade, loisirs et spa) organise du 9 au 13 septembre de nombreux évènements, spectaculaires et inédits, autour et sur la place Nautique de Confluence. Celui auquel il faut se rendre immédiatement, c’est le Deep-Water Solo, compétition de grimpe d’un format bien particulier: pas de corde, et en cas de chute, l’eau! Deux « blocs » d’escalade, avec des parcours de difficulté croissante, et une compétition ouverte à tous. Plongeons involontaires, et présence de grimpeurs pros, le spectacle est garanti!
La compétition se déroule le vendredi 11 à partir de 17 heures, et le samedi 12 de 10 heures à 19 heures,
programme détaillé ici

Champion à l'entraînement. Au fond, le tout nouveau Ouest-Express.

Champion à l’entraînement. Au fond, le tout nouveau Ouest-Express.

Les festivités autour de la place Nautique seront, pour le reste du week-end, aussi variées qu’attractives:
Stand-Up Paddle sur la darse,
Slackline (vous savez, ces sangles pour équilibristes!) au-dessus de l’eau,
Ateliers d’initiation à l’escalade pour grands et petits, et challenge Everest caritatif,
Et bien entendu, musique, bonne humeur, et beau temps!

Sans filet, et pas vraiment avec la tenue adaptée!

Sans filet, et pas vraiment avec la tenue adaptée!

Le reste de l’année, la salle Azium, c’est un espace unique dédié à la grimpe pour tous les âges et tous les niveaux. Avec un mur culminant à 22 mètres, c’est le plus haut de France, tout simplement… Abonné à la salle depuis 3 ans, j’apprécie son ambiance, son équipe passionnée et tout en sourires, et l’infrastructure confortable et innovante. Amateurs ou juste curieux, je vous invite à y faire un tour lors de votre prochain passage à Confluence!

Et si vous avez faim…

Le cadre, intérieur comme extérieur, est des plus soignés.

Le cadre, intérieur comme extérieur, est des plus soignés.

Après l’effort, le réconfort.
Bien que la salle Azium soit dotée d’un Café Perché fort sympathique, la grosse attraction pour les gourmands, c’est l’ouverture du dernier Ouest-Express! Confortablement logé dans le programme Hikari, audacieux et flambant neuf ensemble d’immeubles, et situé juste en face du centre commercial, le dernier-né de la famille Bocuse nous a reçus avec goût.
Amateurs de (bons) burgers ou friands de gaufres « juste-comme-il-faut », faites l’expérience du fast-food, revisité par le pape de la gastronomie!

Emplacement privilégié, et... terrasse exposée plein sud!

Emplacement privilégié, et… terrasse exposée plein sud!

Steak haché de Salers (viande d’une texture et d’une saveur exceptionnelles), ou burgers au foie gras, ne sont que deux exemples de la créativité et, surtout, de l’attention apportée à chaque assiette.
J’ai eu la chance d’être convié à l’inauguration officielle, mardi. Notre hôte Pierre-Yves Bertrand, co-gérant de l’enseigne, est fier de présenter ce nouvel emplacement, à la hauteur de l’exigence de la maison-mère. Et ne cache pas ses ambitions d’ouvrir de nouveaux restaurants, prochaînement à l’Hôtel-Dieu rénové, et plus tard, sur la Canebière! 

Modernité et sobriété au service du goût.

Modernité et sobriété au service du goût.

Le discours inaugural a été repris par Denis Broliquier, Maire du 2ème arrondissement, qui se félicite de cette ouverture et y voit un symbole (de plus) de réussite du quartier. Il faut bien l’avouer, il y a 3 ans, je faisais partie des sceptiques sur l’avenir de la Confluence, dont je déplorais le manque d’âme et d’attractivité. Aujourd’hui, force est de constater le beau chemin parcouru… et les horizons prometteurs!
Les amateurs et spécialistes ne s’y sont pas trompés ; j’ai eu le bonheur d’échanger avec Séverine Eberhardt (Welcome Lyon Magazine), Françoise Deydier (LyonResto.com) ou encore Edouard Bureau (Arts&Gastronomie Rhône-Alpes). Unanimes: la Confluence, en route vers les sommets!

Crédit Photos (Ouest Express): Seb Sassoulas ©
Remerciements (chaleureux!):
Agence Camille Carlier. 🙂

Philippe B
philippe@lyonaumasculin.com
Pas de commentaires

COMMENTER CET ARTICLE