Bottines Bexley au banc d’essai

Bottines Bexley au banc d’essai

Le spécialiste de la chaussure pour homme présente une nouvelle gamme, fidèle à ses principes. Portées au volant, à moto ou en simple piéton, ces paires de boots Bexley répondent-elles aux attentes? Adoptées il y a plus d’un mois, et testées pour vous, pour un face-à-face intransigeant !

Bottines Bexley au banc d'essai

L’histoire démarre ainsi: les rigueurs de l’hiver approchant, la nécessité de choisir des chaussures « bonnes à tout faire » se précise. La paire de souliers idéale doit être seyante et confortable, en premier lieu. Mais elle doit également apporter une protection suffisante en deux-roues ; pour cela les bottines à tige montante s’imposent. Un beau jour, une paire en vitrine retient votre attention… Quelques minutes plus tard, alléché par l’offre « la 2ème paire à 99€« , vous voilà équipé de 2 modèles. Le premier répond à un besoin, le deuxième satisfait une envie. L’usage révèlera quel choix était le plus inspiré !

Bottines Bexley au banc d'essai

Garrick
Ce modèle adopte une ligne allongée, dont le cuir gras en coloris noir mat correspond parfaitement à l’esprit recherché. Portées avec un jean, elles sont juste parfaites pour le motard urbain (qui n’aura pas à se soucier d’une quelconque trace de sélecteur sur son pied gauche). La lanière qui entoure la cheville et la boucle en métal offrent le maintien nécessaire pour arpenter les trottoirs de la ville. Le « pli de marche » reste très discret après plus d’un mois d’usage (en ne les portant qu’un jour sur deux, bien sûr). L’examen attentif des cuirs de la tige et de la semelle, révèle la belle tenue des matières et techniques employées par Bexley. Un reproche cependant: l’ouverture est trop étroite, il faut contorsionner le pied dans tous les sens pour les chausser. Et en les retirant, la traction nécessaire peut décoller la doublure en cuir de vachette… Le conseiller suggère de prendre une taille au-dessus sur ce modèle, probablement pour cette raison?
Malgré cela, les Garrick apportent une grande satisfaction par leur confort, leur aspect et leur polyvalence d’usage. 

Bottines Bexley au banc d'essai

Warwick
Initialement retenues comme simples dauphines des précédentes, leur choix a été guidé par la spontanéité. La ligne est d’inspiration Clarks (ou « Chukka boots »), en moins rustique. Lacées sur deux oeillets invisibles, l’ouverture puis le serrage des quartiers procure un excellent confort. La finition du cuir velours taupe dispense de cirage, un rapide brossage suffit. Elles sont hydrofugées d’origine mais, par précaution, je ne les ai portées que par temps sec. Ces chaussures sont devenues celles de mon uniforme, la tenue du quotidien, et adaptée à (presque) toutes les circonstances. Une paire honnête, passe-partout, qui se distingue par quelques détails soignés. Les petons délicats profitent d’une accueillante doublure en cuir de vachette ; tandis que le cuir patiné de la semelle est réhaussé par un talon à deux tons.
Sincèrement, ces Warwick n’appellent aucune critique sérieuse. Les premiers jours, on fera juste attention à une semelle glissante… avant de faire poser un patin par son cordonnier !

Bottines Bexley au banc d'essai

En conclusion, la meilleure affaire de cette offre groupée… est celle que l’on n’attendait pas! Indéniablement ces deux modèles sont complémentaires, et ont chacun une personnalité et un usage propres. Globalement, Bexley réaffirme son statut de meilleur rapport qualité-prix disponible sur le marché. Seul son style a, par le passé, soulevé quelques remarques sur le manque d’audace des modèles proposés. Depuis peu, c’est une véritable déferlante de nouveautés qui dynamise la gamme!

Pas moins de 24 modèles de boots, sans compter les variantes de coloris, bénéficient de l’offre « 2 paires pour 238€« . Des paires disponibles en ligne, ou à essayer dans l’une des 3 boutiques à Lyon.

Bexley Lyon 1er : 20 rue Lanterne
Bexley Lyon 2ème : 4 rue Childebert
Bexley Lyon 6ème : 51 cours Franklin Roosevelt

Très bonne tenue de la semelle cuir, cousue Blake

Très bonne tenue de la semelle cuir, cousue Blake

Philippe B
philippe@lyonaumasculin.com
Pas de commentaires

COMMENTER CET ARTICLE