IWC Portugaise Chronographe

23 SEPTEMBRE 2015

IWC Portugaise Chronographe

L’automne est bien là, l’envie de porter à nouveau des tenues et montres plus habillées, aussi. Sobriété et élégance se rejoignent au poignet avec la Portugaise Chronographe d’IWC, modèle vintage qui fête ses… 75 ans cette année! Luxe discret et précision sont ici les maîtres-mots ; revue de détails.

IWC Portugaise Chronographe

International Watch Co., Shaffhausen
Tel est l’intitulé complet de la marque suisse, désignée le plus souvent par son sigle IWC. C’est une maison que j’apprécie pour sa communication discrète, qui s’adresse a priori aux amateurs de belle horlogerie. Sa création remonte à 1868, par un ingénieur américain venu s’installer en Suisse. Son idée: combiner à destination du marché des USA, le savoir-faire local à des méthodes modernes. Presque 150 ans plus tard, la marque est devenue l’un des fleurons du groupe Richemont, au même titre que Jaeger-LeCoultre, A.Lange&Söhne et bien d’autres. En termes d’image et de développement, IWC a mis en place des partenariats avec la voile de compétition, et l’automobile avec Mercedes-AMG.

Inspirations maritimes
L’histoire de la
Portugieser
 remonte donc à 1938, date à laquelle deux marchands portugais commandèrent une montre-bracelet aussi précise qu’un chronomètre de marine. Au début du vingtième siècle, une montre de grande précision signifiait, pour un équipage marin, calcul de route juste, et donc gain de rentabilité! La science de l’horlogerie au service du commerce international, en quelque sorte…
Le défi fut relevé avec succès par l’IWC, qui fit preuve d’une grande ingéniosité pour adapter un calibre réputé pour sa précision, à un boîtier d’un encombrement réduit au minimum.

IWC Portugaise Chronographe

L’objet est donc un mélange savant de fonction et d’élégance, d’une belle lisibilité. Les index en chiffres arabes sont sobres et bien finis, en applique. Les aiguilles de forme élancée et bleuies apportent, là encore, une pureté de bon aloi. Le boîtier est mince en son pourtour, d’un beau diamètre et compact en épaisseur. La petite seconde, à 6 heures, et le chronomètre à midi, apportent au cadran blanc perle un équilibre visuel fort plaisant.

Le port est d’un confort naturel, et s’accorde aussi bien à une tenue habillée qu’à un look décontracté. Le retour de l’automne, et la fin des grosses chaleurs, signent le retour attendu du bracelet cuir ; ici en alligator noir il permet des accords réussis avec une large variété de tons!

IWC Portugaise Chronographe

La montre présentée ici provient de la sélection de Petite Genève, talentueux nouveau-venu dans la cour lyonnaise des spécialistes de l’objet de luxe. Véritable passionné d’horlogerie, Romain Marsot se définit à raison comme un « chasseur d’objets ». Pour preuve de son goût raffiné, voir sa sélection de pièces d’exception bien sûr, sans oublier son insolite section des « inclassables« !
Interrogés, ses clients sont élogieux sur le temps qu’il accorde au conseil personnalisé, et la réelle relation qu’il établit avec chacun mérite d’être soulignée.
Quant à la question pécunière, Romain Marsot a fait le choix d’une structure peu gourmande, ce qui lui permet d’afficher des tarifs particulièrement attractifs. Un rapide détour par des sites de référence tels que Chrono24 ou Chronomania permet de vérifier que ce sont vraiment de (très) belles opportunités!
Pour en revenir à l’IWC Portugaise Chronographe
, elle est affichée à 4900€, soit 35% de moins que le prix neuf, en excellent état et avec son écrin d’origine. Mérite le détour, vous en conviendrez…

Petite Genève, Lyon Presqu’île (adresse sur demande)
contact@petite-geneve.fr    
www.petite-geneve.fr

IWC Portugaise Chronographe

Philippe B
philippe@lyonaumasculin.com
Pas de commentaires

COMMENTER CET ARTICLE