James Bond Drinks

14 NOVEMBRE 2015

James Bond Drinks

James. Cocktails. Champagne. Sujets séduisants, n’est-ce pas? Assisté par un spécialiste de la boisson de qualité, on apprend bien des choses sur les préférences de l’Agent 007. L’espion le plus glamour de tous les temps sait varier les plaisirs en fonction de sa mission… ou de sa partenaire!Cet article n’aurait pas vu le jour sans la rubrique Tchin, ça tourne ! qui met à l’honneur les liens privilégiés entre cinéma et bonnes bouteilles. Suite à l’interview de Jean-Louis, au Comptoir de la Bourse, voici quelques lignes qui, je l’espère, seront à votre goût… 

James Bond Drinks

Le Vodka Martini: 

Le plus emblématique des mélanges, il arrive que les clients du bar demandent un «James Bond»! Et la commande est inévitablement accolée à la réplique culte « Au shaker, pas à la cuiller »… Jean-Louis est moins catégorique: le shakage apporte certes dilution et fraîcheur, au détriment cependant des arômes subtils. Tout dépend de votre goût, et de la quantité de vermouth: on en déduit que James affectionne une plus large proportion de vodka ! « Pour moi, plus encore que l’agent 007, c’est son incarnation par Sean Connery que j’associe au Vodka Martini. L’authenticité absolue, telle qu’on la retrouve dans Les Diamants sont éternels, Dr No, et bien sûr Goldfinger. » 

James Bond Drinks

Le Champagne

Bien que les premiers opus soient arrosés de Dom Perignon, c’est bel et bien Bollinger le fournisseur officiel de la série. Depuis Moonraker en 1979, où Requin ouvre la bouteille d’un coup de mâchoire, la maison agéenne détient le monopole de la bulle. Bien entendu, il s’agit toujours des meilleurs millésimes, les Grandes Années, voire les Récemment Dégorgés, spécialité sommitale de la maison. Ces bouteilles d’exception ont reçu un mûrissement prolongé en cave, et offrent aux amateurs une finesse incomparable. Le R.D., James l’apprécie le plus souvent en charmante compagnie ; les scènes les plus mémorables étant ici jouées par Roger Moore. Bollinger n’a que très récemment commencé à exploiter cette image, en proposant des coffrets aux formes évocatrices, qui ne s’ouvrent qu’avec la combinaison 007… Pour Spectre, la Maison annonce une Cuvée spéciale, marquant la sortie du vingt-quatrième long-métrage: le Bollinger Cuvée R.D., millésime 2002. Attendu avec autant d’impatience que le film!

James Bond Drinks

Le Mojito

Le cocktail préféré des Français, celui des patrons d’établissement aussi ! Car un Mojito en appelle souvent un autre, ce qui n’est pas le cas de tous les mélanges. La recette de La Havane est la plus pure, la plus désaltérante, bien que très sucrée. Cubes de glace entiers et non pilés, et une menthe dont on froisse les tiges, plutôt que de passer les feuilles au mortier, seront déterminants pour obtenir une saveur inégalée. C’est la douceur incarnée et rafraîchissante revêtue par 007 lors qu’il rencontre la pulpeuse Jinx (Halle Berry), à Cuba bien sûr, dans Meurs un autre jour. Les fans de James Bond peuvent reprocher à l’époque Pierce Brosnan son côté superficiel. Pour notre sommelier, cet aspect démesuré et décomplexé, c’est le James Bond des années 90, frais, léger, et… digeste !

James Bond Drinks

Le Vesper:

Sa recette est une création originale de James, ou plutôt, pour être exact, de l’auteur Ian Fleming, grand amateur de cocktails. Il fait alors, par la voix de son personnage, dicter la recette au barman (3 mesures de Gordon’s, une de vodka, une demie de Kina Lillet, un zeste de citron), alors que ses adversaires de poker… patientent. Il le baptise ensuite du prénom de Vesper Lynd (Eva Green), et ponctue de la réplique « Once you’ve tasted it, that’s all you want to drink* ». C’est une boisson très mâle, en adéquation parfaite avec le personnage, séduisant au premier abord, mais redoutablement efficace. « Le parfait rafraîchissement du James contemporain joué par Daniel Craig ; cette scène mémorable de Casino Royale est l’une de mes préférées ! » conclut Jean-Louis.

* « Une fois que vous y avez goûté, vous ne voulez plus jamais boire autre chose »

James Bond Drinks

Au bar du Comptoir de la Bourse depuis plus de dix ans, Jean-Louis Hugonnet est un homme rare qui incarne l’excellence, tout en restant d’une simplicité bonhomme. Barman depuis 1986, il compte parmi les éminences françaises de la mixologie, l’art du cocktail. Champion du Monde 1996, distingué par Monsieur Paul Bocuse en personne, il est désormais l’un des principaux cadres des associations de Barmen et Sommeliers de France. Véritable Bible de l’histoire du breuvage, mélangé ou non, sa passion s’exporte et se transmet, lorsqu’il enseigne à la jeune génération la science du liquide. Lyon est ainsi devenue une véritable pépinière de champions ; à chaque compétition mondiale, les Lyonnais se placent toujours parmi les favoris, voire mieux ! Ce rayonnement de talent et de professionnalisme, Jean-Louis l’a initié, et il l’entretient aujourd’hui avec ferveur. Ses lumières nous ont été précieuses pour détailler avec soin les goûts de James, pour ce moment d’échange des plus sympathiques, merci Jean-Louis !

Article réalisé suite à l’interview réalisée par Séverine Eberhardt, Welcome Magazine Lyon.

Chaque mois, Le Comptoir de la Bourse propose une Soirée des Ambassadeurs, moments de rencontres privilégiées en compagnie de partenaires de choix: J.M. Weston, Jaguar… Suivez le programme sur les réseaux sociaux!

Spectre, sorti le 11 novembre 2015. Daniel Craig y est entouré de Léa Seydoux, Monica Bellucci et Christoph Waltz. Les amateurs de James Bond Cars apprécieront la course-poursuite opposant l’Aston Martin DB10 au prototype Jaguar C-X75 à travers les rues de Rome, déjà culte! Le scénario intense et sombre s’inscrit dans la lignée de Skyfall, déjà réalisé par Sam Mendes.

James Bond Drinks

Philippe B
philippe@lyonaumasculin.com
Pas de commentaires

COMMENTER CET ARTICLE