Shooga, Baby !

16 NOVEMBRE 2015

Shooga, Baby !

Se laisser surprendre par une marque de chaussures à la fois chic et décontractée, un défi constant pour ceux dont le quotidien est un sport complet. Une ligne jeune, une réalisation haut de gamme, l’équation résolue avec succès par Shooga. Des tennis pour la ville, rien de révolutionnaire, a priori? Et pourtant… 

Shooga, Baby !

Née en 2014, la marque Shooga a réuni les talents pour combler une lacune béante dans l’offre actuelle. Le concept est frais, son application, pleine de maturité. Des sneakers contemporains, donc ; une énième réinterprétation de la Stan Smith? Une inspiration transcendée, plutôt! D’où la conception haut de gamme et le design épuré de cette nouvelle collection. L’axe de développement répond à l’usage, et établit de manière enfin crédible le lien entre chaussure de ville, et sport. Shooga propose des chaussures « tout-terrain chic, adaptées au rythme de ceux qui ont plusieurs vies en une seule journée ». Le slogan « Life is my Playground » (« la vie est mon terrain de jeu ») résumant bien sa philosophie. Si la marque porte le nom Shooga-Paris, le berceau de sa création est bel et bien grenoblois. Ainsi, les créateurs n’ont eu qu’à traverser les Alpes pour trouver le savoir-faire italien à la hauteur de leurs exigences.

Shooga, Baby !

La fabrication répond à un niveau d’exigence élevé. Les matériaux employés (cuir pleine fleur, caoutchouc de premier choix…) promettent une bonne tenue, voire une patine digne des souliers de maisons renommées. L’examen des coutures, doublures et autres détails révélateurs du soin prodigué par les ateliers, procure une entière satisfaction. Le résultat est soigné, la finition, remarquable. Des astuces de conception attestent que le design est au service du confort, telle que cette languette doublée et maintenue au niveau du cou-de-pied. Lequel se retrouve à l’abri des plis inconfortables, et bien au chaud à l’abri des courants d’air! L’esthétique n’est pas en reste: les variantes de ligne et de coloris de la gamme Classic permettent tous les usages, du plus discret au plus audacieux.

Shooga, Baby !

Ci-dessus, la Classic 1, reconnaissable à sa tige montante. Maintien au chaud de la cheville, particulièrement en usage deux-roues, voilà pour l’aspect pratique. Du point de vue du style, assortie à un pantalon de ville ou même de costume, c’est une vraie réussite. L’association de la semelle intérieure cuir, et de celle extérieure en caoutchouc, procure un confort exceptionnel. L’amorti est des plus plaisants, tandis que la conception « sport » donne un formidable tonus à la marche. Après une journée d’intense activité, on ressent tout le bénéfice de ce booster d’attitude !

La Classic 2 (ci-dessous) est la version basse ; si elle reprend nombre des qualités de sa grande soeur, c’est au niveau du look qu’elle affirme sa personnalité. Ceux qui aiment arborer des couleurs vives examiront avec attention les teintes lumineuses, particulièrement seyantes sur ce modèle.

Pour un effet vintage encore réhaussé, des bandes velcro viennent remplacer les lacets sur la Classic 3: le sport-chic « eighties » sous son meilleur jour!

Shooga, Baby !

Où?
Shooga apporte autant d’attention à son réseau de distribution, qu’à la réalisation de ses chaussures. Articles exclusifs s’adressant à une clientèle d’hommes exigeants, ils méritent d’être mis en valeur dans un lieu adapté. C’est donc tout naturellement que ces paires sont présentées chez Smart, spécialiste lyonnais du prêt à porter haut de gamme. Si vous êtes encore sceptiques (comme j’ai pu l’être, initialement…) sur le mariage baskets/tenue de ville… laissez-vous bercer par l’accueil et les conseils prodigués en boutique !

Smart, 12 pl. Mal Lyautey, Lyon 6ème. Marques Moncler, Hackett, Paul Smith… www.smart.fr

Place Lyautey, démonstration de style par Shooga et Austin Healey.

Place Lyautey, démonstration de style par Shooga et Austin Healey.

Shooga, Baby !

Shooga, Baby !

Crédit Photos (N&B): Franklin Belingard

Philippe B
philippe@lyonaumasculin.com
1Commentaire

COMMENTER CET ARTICLE