7 astuces pour bloquer le démarchage téléphonique

10 MAI 2016

7 astuces pour bloquer le démarchage téléphonique

 

Quoi de plus agaçant que d’être démarché par les sociétés de téléopérateurs? Qu’elles soient implantées sur le territoire français ou à l’étranger, elles sont armées pour vous proposer tout et (surtout) n’importe quoi. Pourtant, quelques méthodes sont efficaces pour ne plus être importuné par ces appels intempestifs : voici notre sélection « testée et approuvée » ! 

7 astuces pour bloquer le démarchage téléphonique

1) Bloquez les numéros (sur mobile). Simple et évident, du moment qu’on procède au blacklisting sans procrastiner. Le mieux : immédiatement après l’appel, sélectionner dans le journal ce dernier numéro entrant. Un appui long sur celui-ci ouvre un menu qui vous propose de l’ajouter à la liste des indésirables. Ou sinon, par la voie des réglages : voici quelques liens qui illustrent comment effectuer la manipulation sur iPhone, Android et Windows Phone.  

Les études démontrent que la plupart des appels sont passés sur lignes fixes :
les méthodes ci-dessous s’appliquent alors.

2) Ne pas s’énerver ni insulter les opérateurs. Ce sont des salariés qui font un job (pas celui dont ils rêvent, le plus souvent) et suivent un processus guidé par informatique. Ils n’en ont pas personnellement après vous, par conséquent inutile de les prendre à parti. À peu près aussi productif que d’écrire un courrier de protestations à l’administration fiscale… Gardez donc votre énergie pour mettre en œuvre les techniques suivantes !

7 astuces pour bloquer le démarchage téléphonique

3) Ne pas botter en touche par des formules du type « ce n’est pas le bon moment » ou autre excuse vaseuse. Reporter l’appel, c’est conserver sur le fichier client un statut de personne qui accepte a priori le principe du démarchage. L’informatique range chaque prospect dans une catégorie, et si vous avez le malheur d’apparaître comme faible ou influençable, vos chances d’être appelé augmentent. Le fait de raccrocher sans préavis est insuffisant, puisqu’il n’est pas considéré comme dissuasif par le système, et n’aura pas d’effet préventif contre de futures sollicitations.

4) S’inventer un patron idéal. Cas pratique : on vous propose une offre de téléphonie, aide à domicile, etc. Vous pouvez vous livrer à une supercherie qui a fait ses preuves : dire que votre employeur – grand seigneur – prend à sa charge vos frais de télécommunications, pressing, garde des enfants [rayer les mentions inutiles] et ainsi de suite. Il reçoit directement les factures et vous ne vous occupez de rien. Dans la plupart des cas, ceci sera immédiatement interprété par le commercial : « mon interlocuteur n’est pas décisionnaire pour l’achat de mon produit ».

7 astuces pour bloquer le démarchage téléphonique

5) Démasquez les faux services clientèle. Si votre interlocuteur prétend appeler de la part d’une société chez qui vous êtes déjà client (banques, assurances, fournisseurs d’énergie…) demandez à l’opérateur de vous donner votre numéro de dossier. Dans la plupart des cas, vous mettrez dans l’embarras ceux qui se prétendent de ces sociétés, mais n’ont pas véritablement accès à votre dossier.

6) Sabotez la productivité des démarcheurs. Dès que vous identifiez la nature de l’appel, dites que vous avez les mains prises et une phrase du type « je vous reprends dans un instant ». Posez alors le combiné et vaquez à vos occupations. L’interlocuteur devra patienter jusqu’à perdre patience, et cela baissera sa moyenne d’appels à l’heure. L’expérience montre qu’en renouvelant la méthode, la fréquence d’appels diminue considérablement (probablement car l’informatique vous identifie comme un individu nuisible à la rentabilité des appelants). Tel est pris !

7) N’oubliez pas la phrase magique. Le cadre légal du démarchage évolue, et son application est plus ou moins stricte selon le pays d’implantation du call center. Pourtant, à tout moment vous pouvez prononcer la phrase suivante : « Je vous demande de m’ajouter à votre liste de personnes à ne plus contacter ». Soyez ferme et précis dans cette formulation ; elle oblige en principe l’opérateur à vous ajouter sur cette liste rouge. 

Merci qui? 😉

7 astuces pour bloquer le démarchage téléphonique
Philippe B
philippe@lyonaumasculin.com
3 Commentaires
  • Stéphane
    Posté à 07:27h, 12 mai Répondre

    Sinon pour Iphone et android il ya truecaller application qui reconnait quasiment tout les centres d’appels

    • Phil B.
      Posté à 10:34h, 12 mai Répondre

      Merci Stéphane pour le conseil ! Bonne journée sans appels intempestifs 😉

    • Stéphane
      Posté à 17:38h, 12 mai Répondre

      Merci pour le site très Sympa

COMMENTER CET ARTICLE