BMW Passion Days (au Castellet)

12 MAI 2016

BMW Passion Days (au Castellet)

Pour la première fois en Europe, la marque BMW a convié ses adeptes automobile et moto à un rassemblement sur piste. La journée a permis aux passionnés de mettre leurs véhicules à l’épreuve d’un des plus beaux circuits au monde (le Circuit Paul Ricard, au Castellet), et d’échanger autour des particularités des deux et quatres roues. Un programme réjouissant, avec la possibilité d’essayer les gammes allemandes dans des conditions privilégiées. 

BMW Passion Days (au Castellet)

Le circuit Paul Ricard
Ce véritable temple dédié au sport mécanique est aussi connu sous le nom de HTTT (High Technology Test Track) car il est l’application la plus aboutie du progrès technique dédié à la sécurité et à la performance. La particularité la plus visible est l’absence de bacs à sable en bords de piste, remplacés avantageusement par des bandes rugueuses bleues et rouges. Le tracé peut être rallongé et modifié à l’envi, avec de nombreuses variantes. Pour cette journée, ce sont deux circuits qui accueillent les participants : le « F1 » de 3,8 km dédié à la vitesse pure, avec quelques sections bien techniques. Le « 1,8 » plus compact, fait la part belle aux sensations et aux trajectoires soignées

BMW Passion Days (au Castellet)

En piste ! 
Découvrir un tel circuit avec sa propre machine, c’est la garantie de souvenirs impérissables. Quelques mois plus tôt,
l’expérience du circuit de Dijon-Prenois avait illustré le potentiel de plaisir  de ce type d’évènement. Le coaching assuré par un pilote professionnel garantissait la sécurité des pilotes, dans la plus grande convivialité. Chacun trouve son compte d’adrénaline et de sensations fortes : les débutants qui effectuent leurs premiers tours de roues, comme les pistards expérimentés. 

BMW Passion Days (au Castellet)

Point culminant de la gamme BMW Motorrad, la S1000RR nous attend pour une session de découverte sur le circuit F1. À moins d’habiter sur une autre planète depuis 3 ans, vous savez qu’il s’agit de l’hypersportive la plus performante du marché. Inutile donc de s’attarder davantage sur ses spécifications hallucinantes. En revanche, je peux vous donner ce que la presse moto ne dira sans doute jamais : l’émotion du premier contact d’un novice avec cette machine intimidante.
Les points forts de la machine : le shifter (boîte de vitesses héritée de la course permettant de passer les rapports sans débrayer), et l’électronique embarquée. Au service de l’efficacité, elle permet de « lire » le comportement du pilote. De retour aux stands, on peut ainsi visualiser sa télémétrie complète : chronos, vitesses de passage en courbes, angle maximum donné à la machine (à gauche et à droite)… un outil extraodinaire, à la pointe de la technologie.

BMW Passion Days (au Castellet)

Le baptême de piste en BMW M fut l’autre temps fort de la journée. « La lettre la plus puissante du monde » était en démonstration avec les modèles M4, M6 et M2 prêts à faire parler la poudre. La performance automobile ultime, pour quelques tours de circuit. En ce qui me concerne, ce fut la nouvelle M2, la « petite bombe » de la gamme qui démontra ses aptitudes extraordinaires. Une compacte dotée de 370 chevaux aux roues arrières, déjà citée parmi les 10 voitures les plus attendues de 2016, ça promettait de belles sensations… Ce fut un véritable tour de montagnes russes, où le pilote officiel de la marque fit l’étalage de la puissance, de la tenue de route, et du caractère joueur du modèle. 

BMW Passion Days (au Castellet)

Pendant la pause, le show est assuré par le champion de stunt « Big Jim ». Il exécute avec une maîtrise déconcertante ses figures autour d’une M2 flambant neuve. Et à défaut d’économiser ses pneus, il gâte son public !
BMW proposait également la quasi-totalité de sa gamme automobile et moto à l’essai. Du scooter électrique C-Evo à la nouvelle Série 2 Active Tourer, il y en avait pour tous les goûts dans une gamme d’utilisation… plus adaptée au quotidien. Ces plaisirs étaient d’un autre registre : beaucoup moins extrêmes, mais pas moins agréables.

BMW Passion Days (au Castellet)

La qualité de l’organisation mérite d’être soulignée. Accueillir, briefer et assurer le planning des activités de 400 participants (200 en auto, 200 à moto) dans de telles conditions force le respect. Surtout quand on sait que c’était la toute première fois qu’un tel évènement était organisé, en Europe ! 
Nombre de motards ont apprécié la mise à disposition d’équipements pour la piste (combinaison, bottes, etc.). J’ai moi-même été gâté avec une tenue mandarine du plus bel effet. Au moins, je n’ai eu aucun mal à me repérer sur les photos ! Car une équipe complète était sur place pour que chacun puisse se voir en action sur la piste : vous pouvez accéder à la galerie complète des images de la journée.
Le lieu était agrémenté par des véhicules d’exception (voire de collection) : la Z1 de 1988 donnait la réplique à la Z8 immortalisée par James Bond. Côté moto, beaucoup sont tombés amoureux de la sublime S1000RR Custom tout juste sortie des ateliers PRAEM (ci-dessous à l’image). 

BMW Passion Days (au Castellet)

Au final, ce fut ni plus ni moins qu’une journée de rêve pour tout amateur de sports mécaniques. Cette date unique fut proposée par BMW France à ses clients, par l’intermédiaire de ses distributeurs locaux. En l’occurrence, l’adresse désormais bien connue des motards de Lyon, la concession BMW Motorrad Hélice 69 à Dardilly. Son équipe illustre à nouveau avec éclat sa volonté de proposer à ses clients des expériences à 2 roues exceptionnelles. Elle nous avait récemment fait suivre l’étape du Tour Auto, et le programme des prochaines opportunités est tout aussi séduisant. Il reste d’ailleurs quelques places pour les dates à venir, alors, à bon entendeur… 

Voir ici le programme complet des évènements organisés par BMW Hélice Motos en 2016.

BMW Passion Days (au Castellet)
Philippe B
philippe@lyonaumasculin.com
Pas de commentaires

COMMENTER CET ARTICLE