Bonnes tables : hiver 2016

13 FÉVRIER 2016

Bonnes tables : hiver 2016

Choisir un restaurant à Lyon, la ville la mieux dotée de France, un jeu d’enfant? Pas toujours… et surtout en cette saison. Pour les sorties entre amis ou en couple, voici une sélection de bonnes tables qui apportent du neuf au paysage culinaire local. Convivialité et gourmandise sont au menu de cette sélection, agrémentée de quelques belles surprises !

Bonnes tables : hiver 2016

Le Bistrot d’Abel

Quand on sait l’histoire et la notoriété du Café Comptoir d’Abel (à la Voûte d’Ainay), on imagine le niveau d’exigence qui a précédé l’ouverture de cette nouvelle adresse, voisine du Palais de la Bourse. Le cadre authentique a été réalisé avec beaucoup de goût, suivant l’inspiration (et les hasards de la chine) d’Alain Vavro. Aux fourneaux, Fernando (exfiltré du groupe Bocuse) propose une carte de bouchon lyonnais panachée de cuisine bourgeoise. Des recettes éternelles, une touche de créativité, et une exécution exempte de tous reproches : le petit frère défend fièrement la réputation familiale.
Le Bistrot d’Abel, 47 rue de la Bourse, Lyon 2ème.
www.bistrot-abel.fr

Bonnes tables : hiver 2016

Wazza

Le nouveau « bar à pizza », qui redonne à la spécialité italienne ses qualités d’origine. La convivialité et le goût, des valeurs portées haut par Yoann, à l’origine de cette adresse de « snacking gourmet ». Le four traditionnel à feu de bois sert la pâte maison à fermentation lente, à la fois légère et digeste. Les ingrédients frais du jour produisent des recettes savoureuses toujours, audacieuses parfois. On voudrait toutes les goûter ; ça tombe bien, c’est prévu : pour le service, c’est « à la part », à la mode américaine. Sur place ou à emporter, les petites et grosses faims seront satisfaites de 11h à minuit en continu. La carte propose aussi des antipasti, des cocktails, des desserts maison… un concept innovant, à découvrir, en plein coeur de Lyon !
Wazza, 17 rue Désirée (face à l’Opéra), Lyon 1er. www.wazza.pizza

 

Photo: Arts&Gastronomie Rhône-Alpes (Instagram: @artsetgastronomielyon)Photo: Arts&Gastronomie Rhône-Alpes (Instagram: @artsetgastronomielyon)

L’Argot Boucherie-Restaurant

Un lieu à part, avec des viandes d’une autre galaxie pour satisfaire les carnivores les plus exigeants. Origines, races, maturations : tout y est exceptionnel, et pas seulement le contenu de l’assiette. C’est aussi un accueil chaleureux, des sanitaires à ne pas manquer (!), et un parler typique, qui justifie le nom de l’établissement. En ressortant, on est transformé. On rêve d’un « laféquès lourmanguèm aux lorçomics de liandevès », et autres fantasmes d’ogres… La phrase qui précède est obscure? Le diagnostic est simple: vous souffrez d’une carence en protéines.
L’Argot, 132 rue Bugeaud, Lyon 6ème. 04 78 24 57 88 (Réservation fortement conseillée)

 

Photographie © Nicolas VillionPhotographie © Nicolas Villion

Les 5 Mains

Grégory Cuilleron nous a épaté par ses prouesses télévisées, il nous a conquis par son engagement au service des personnes handicapées. Désormais, accompagné par 2 de ses proches, il répond aux attentes de la plus belle manière. Le sourire du jeune homme illumine sa cuisine et enchante les convives. Le cadre presque intime, aménagé avec goût, redonne tout son sens à l’expression « plaisir de recevoir ». La carte est un petit bijou, dont voici une mise en bouche: le velouté de châtaignes aux granny smith et ravioles croustillantes. Un régal de saveurs et de textures ! D’un point de vue pratique, on note et on félicite l’ouverture 7 jours sur 7.
Les Cinq Mains, 12 rue Monseigneur Lavarenne, Lyon 5ème. 04 37 57 30 52

 

Extrait de la page Facebook "L'Ange Di Vin"Extrait de la page Facebook « L’Ange Di Vin »

L’Ange Di Vin

Situé à deux pas de la rue Mercière, un rendez-vous de bons vivants. Tour à tour bar à vins, bar à tapas, et restaurant, il rassemble dans la bonne humeur une nouvelle génération d’épicuriens. De très bonnes choses donc, et une identité fraîche diffusée sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram @langedivin). Un lieu gourmand où l’on se rencontre et où l’on se parle : ça existe encore ! La meule de parmesan évidée, et utilisée comme contenant pour de succulentes pâtes fraîches, est un must. Et pour l’accompagnement liquide, laissez-vous guider…
L’Ange Di Vin, 13 rue de la Monnaie, Lyon 2ème. 04 72 04 02 52

 

Bonnes tables : hiver 2016

Hostellerie La Ferme du Poulet

Ne vous y trompez pas, cette adresse bucolique n’a rien d’une basse-cour. Les gourmets de passage à Villefranche sur Saône seront récompensés par une prestation de haute volée. Catherine et Olivier Degand (Membre des Toques Blanches lyonnaises) offrent un accueil soigné et une carte gastronomique. Un aperçu du menu? Homard en cannellonis et agrumes, crème de raifort ; Jambonnettes de grenouilles « simplement en persillade » ; Bœuf Wagyu assaisonné d’estragon et cerfeuil. Des produits du terroir, de la créativité et de la maîtrise, dans un cadre bucolique et chaleureux : telle est la recette d’un lieu qui sort des sentiers battus.
La Ferme du Poulet, 180 rue Georges Mangin, Villefranche/Saône. lafermedupoulet.com

 

Bonnes tables : hiver 2016

Pour retrouver ces lieux, obtenir des renseignements pratiques (horaires, etc.) ou consulter les avis de critiques professionnels et de clients particuliers, une seule adresse :

www.lyonresto.com

Mention d’excellence à l’outil de recherche multi-critères, aussi pratique qu’utile !

Philippe B
philippe@lyonaumasculin.com
Pas de commentaires

COMMENTER CET ARTICLE