Le Mini Clubman

14 OCTOBRE 2016

Le Mini Clubman

L’automobile, #IRL. Sur le papier, le nouveau Mini Clubman c’est une bouille sympa, des qualités dynamiques et de la place pour embarquer le nécessaire. J’ai eu 8 jours pour en faire l’expérience, au volant de la version Cooper D. Une semaine à l’épreuve du terrain, révélatrice des aptitudes réelles du modèle : je vous invite à prendre place à bord.

Le Mini Clubman

La raison et la passion

Pour ceux qui cherchent une automobile qui satisfait leurs besoins personnels et ceux de leur famille, il y a la catégorie berline compact premium. Un véhicule pratique, confortable, polyvalent et capable de flatter son propriétaire par un haut niveau de qualité. Et s’il offre une touche de « fun » et des possibilités de personnalisation, tant mieux !
Le précédent modèle Mini Clubman répondait à cette attente en mettant l’accent sur l’originalité, cette nouvelle génération est celle de la maturité. L
es portes asymétriques appartiennent au passé, désormais 6 vraies portes (4 pour les passagers, 2 pour les bagages) symbolisent cette transition. Alors, qu’en est-il des aptitudes réelles de la voiture? La concession Mini 6ème Avenue m’a fait confiance pour rendre tangibles les qualités du Clubman, en mode « real life » sur une semaine… bien remplie !

Le Mini Clubman

Le Mini Clubman en ville

Du marché de la Croix-Rousse aux Halles Paul Bocuse, en visite chez Raphaele ou en repérage dans le parc à conteneurs du Port de Lyon, le programme de la semaine est varié, panaché d’usages professionnels et personnels. Autant d’occasions d’apprécier l’agilité de la voiture et sa prise en main. Le pare-brise tout en largeur offre un champ de vision particulier qui nécessite un temps d’adaptation, mais globalement on se sent à l’aise au volant même quand la circulation est dense. La boîte automatique à 8 vitesses (d’origine BMW) est un régal de souplesse et d’efficacité sur ce terrain. Les stationnements en créneau se font sans difficulté, notamment grâce à la caméra de recul.

Le Mini Clubman

Chacun sa Mini

La marque a pratiquement inventé le concept de voiture sur-mesure grâce aux infinies possibilités de customisation. Par le biais du configurateur Clubman vous aurez une idée du champ des possibles ! Et si cela n’est encore pas assez, je vous invite à découvrir cette version radicale, inspirée du tout dernier BMW Scrambler.

Le Mini Clubman

Elle a du coffre !

Le Mini Clubman est 27 cm plus long que la 5 portes, au bénéfice du coffre d’abord. J’ai véritablement apprécié son ouverture « mains libres », l’originalité pratique de la double porte battante, et l’espace cloisonné. J’ai testé pour vous : les courses aux Halles, la poussette, et les vélos d’enfant, sans avoir à basculer la banquette. Car l’espace à bord est modulable, c’est un véritable petit break ! L’usage familial est visiblement au cœur de la conception du modèle, et j’ai pu mettre en application les Tutoriels de 6ème Avenue pour installer mes sièges Isofix en un clin d’œil. Notez que les places arrière ne servent pas uniquement aux enfants ; les adultes de grande taille s’y sentiront tout à fait à l’aise.

Le Mini Clubman

La vie au volant

Le design de la planche de bord a évolué depuis la précédente mouture : plus complet, plus fonctionnel aussi. L’aspect ludique est conservé, avec ce tour d’écran qui change de couleur selon « l’humeur » de la voiture. Avec des commandes chromées disposées sur le panneau central, et la commande iDrive empruntée à BMW, l’ergonomie et la finition sont soignées. Seul le volant de série dénote un peu : offrez-vous le volant cuir en option, il est superbe ! Les équipements de sécurité sont de dernière génération, la voiture surveille son environnement et agit si besoin. Les fonctions principales sont aussi disponibles par commande vocale sur le volant. En bref : on retrouve les aspects pratiques et le confort caractéristiques des marques haut de gamme.

Le Mini Clubman

Séduisante et attachante

La marque Mini continue d’exploiter le capital sympathie de cette « bonne bouille », silhouette reconnaissable entre mille, et visage aux grands yeux ronds. Déclinée au format break compact, la Mini devient Clubman et l’exercice de style s’appuie sur les nouveaux codes de la marque. Comme ces nouveaux feux arrière horizontaux, bien réussis. Être « fun » c’est bien mais ça ne suffit plus, les Mini sont désormais cossues, statutaires et boxent dans la même catégorie que des références du segment (Audi, Mercedes). 

Une volonté de transition en douceur assumée par la marque, qui procède à toutes sortes de retouches sur son image. Les prochains travaux de rénovation de la concession Lyon Saxe viendront illustrer cette tendance, vous aurez bientôt l’occasion de le constater !

Le Mini Clubman

La gamme Mini Clubman démarre à 23 200 € ; la version Cooper D propose ses 150 chevaux et son équipement supérieur à partir de 28 200 €. Prenez garde aux options : elles sont très nombreuses, souvent tentantes, mais elles feront vite grimper la note. Les habitué(e)s de la marque savent de quoi je parle… c’est ça aussi, le prix de l’exclusivité !

Face à la concurrence (Golf break, A3 Sportback) le rapport qualité/prix se défend particulièrement bien. Ce qui fera peut-être la différence au moment du choix, ce sont ces fameuses notions d’image de soi et de plaisir au volant

Le Mini Clubman

Le Clubman en vadrouille

Afin de placer le véhicule en situation de véritable test (auto)routier, direction le Bugey. Entre 2 péages, on apprécie l’aptitude aux longs trajets. L’ensemble moteur – boîte – suspension procure agrément et sérénité, même à vitesse de croisière soutenue. Comme la voiture est basse, la prise au vent est réduite : la consommation peut descendre sous la barre des 5 litres au 100 et l’autonomie dépasser les 1000 bornes pour un plein ! L’habitacle est plutôt bien isolé du bruit, et le confort des sièges n’est pas pris en défaut. Tous ces ingrédients réunis démontrent que le Mini Clubman Cooper D est une véritable automobile routière, déguisée en citadine.

Le Mini Clubman

Dynamique

Les routes étroites et sinueuses du sud-Jura invitent à élever le rythme. Une simple bascule sur le levier passe la boîte automatique en mode sport, plus haut dans les tours et plus réactif. Mais le mode manuel, via le levier ou les palettes en option, est le plus ludique. La tenue de route en courbes est presque impossible à mettre en défaut. Tiens, voici une épingle parsemée de graviers : on va peut-être savoir si la voiture est sous-vireuse? Rien à faire, la disposition « maison » des roues aux 4 coins procure cette fameuse adhérence de kart, signature de la marque. Les « papas pressés » pourront même s’essayer au pilotage des modèles griffés « S », voire  de la version John Cooper Works. Celle-ci, dotée de 231 chevaux, d’une transmission intégrale et d’éléments de style spécifiques, coiffera prochainement la gamme !

Le Mini Clubman

Le Mini Clubman Cooper D en détails

Fiche technique
Moteur 4 cylindres diesel 1995 cm3, 150 ch
Boîte manuelle 6 ou automatique 8 rapports
Dimensions (m) : Long. 4,253 Larg. 1,80 Haut. 1,441
Performances
0 à 100 km/h en 8,6 s, Vmax 212 km/h
Consommation mixte 4,1 l/100km, 113 g/km de CO2

Pour plus d’informations visitez la page dédiée sur le site du constructeur !

Ce modèle et toute la gamme Mini chez
Mini Store 6ème Avenue Lyon
76 Avenue de Saxe, 69003 Lyon
04 72 32 91 91

Mini Store 6ème Avenue Vénissieux
2 – 4 rue Louis Blanc, 69200 Vénissieux
04 78 78 39 39

www.mini-lyon.fr

Remerciements à Alexis Marchetti pour l’assistance photographique

Philippe B
philippe@lyonaumasculin.com
Pas de commentaires

COMMENTER CET ARTICLE