Les montres automatiques Grayton

23 JUILLET 2016

Les montres automatiques Grayton

Pavé dans la mare horlogère : une véritable montre mécanique, dont le coeur n’est pas chinois et à moins de 300€, voici Grayton. Comment font-ils pour proposer à ce prix des produits qui coûtent habituellement plus du double? Notre test impitoyable donne des éléments de réponse…

Les montres automatiques Grayton

Les montres Grayton Watches

C’est un français, Rémi Chabrat, qui a créé et testé le concept avec succès à New York. Sa carte maîtresse : une montre mécanique à remontage automatique (sans pile, donc) à moins de 300€. À ce niveau de prix on trouve habituellement des montres de qualité inégale, aux mécaniques made in china, aux matériaux frelatés. Pas de ça chez Grayton, les mouvements proviennent du Japon, d’ateliers d’excellente réputation qui fournissent également Seiko.
Mais alors, comment ces montres sont-elles aussi bon marché? La gamme est à la fois simple et variée, chaque référence a le même cœur et les mêmes fonctions. Chacun est cependant libre de choisir le diamètre du boitier, sa finition, la couleur du cadran, et le type de bracelet. Au total, 65 références et des prix entre 265 et 295€ – et même moins : voir en fin d’article ! 

Les montres automatiques Grayton

Grayton-Watches.fr : l’avis client

Le site, tout neuf, est à l’image de l’assortiment : qualitatif, simple et complet. Chaque montre est présenté sous 4 angles de vue, et la colonne de gauche permet de choisir son modèle avec aisance. On peut « filtrer » les modèles par taille, type de bracelet, prix, etc. Même pour quelqu’un qui a un a priori négatif sur le commerce en ligne (oui, j’avoue !), le confort d’achat est remarquable.
Je fais mon choix : la référence
span>span>S.8-44-011-DR, cadran bleu et bracelet alligator cuir brun
. Et 3 jours après avoir passé commande, le colis est là ! 

Les montres automatiques Grayton

Elle a tout d’une grande (vraiment?)

Avant de manipuler l’objet, il faut procéder à l’ouverture du colis et de l’écrin. Je vous passe les détails (vous les verrez plus bas en vidéo) mais sur ce point Grayton fait l’effort de ne pas tomber dans le piège du low cost, c’est appréciable.
Quand on n’est pas habitué à faire ses courses sur la toile, on craint le syndrome Big Mac : alléché par la photo, déçu par le produit ! Lorsqu’on prend en main la Grayton, le phénomène inverse se produit : l’objet dépasse les attentes. La finition du bracelet façon alligator et ses coutures sellier sont très réussies (à l’exception des trous de la boucle, j’y reviendrai dans le chapitre Pinaillages). Le boitier en acier inoxydable, finition or rose, est plaisant et le galbe de la lunette vient terminer une face avant de forme « galet rond » bien proportionné. Parmi d’autres détails élégants, les chiffres et index sont en applique et cela donne du relief au cadran ; ils sont dotés d’une surface phosphorescente tout comme les aiguilles, en forme de lozanges élancés. À trois heures, un guichet rectangulaire chanfreiné (en applique, lui aussi) donne la date sur fond blanc.

Par sa lunette transparente, le dos de la montre span>expose la mécanique : examinons-la avec soin.

Les montres automatiques Grayton

Au cœur de la montre Grayton

Déjà, le dos du boîtier rappelle les principales caractéristiques : étanchéité, fabrication japonaise, acier inoxydable. La lunette met à nu un mouvement qui n’a rien à cacher, au contraire. La masse oscillante – montée sur roulement à billes – est décorée de cotes de Genève, raffinement esthétique. Quelques touches de laiton et les paliers en rubis colorent la mécanique. La mention « twenty-four jewels » précise le nombre (24) de ces minuscules pièces précieuses, qui assurent la longévité et la précision du fonctionnement. Enfin, les pulsations du balancier viennent rappeler que la mécanique est vivante : c’est là toute la magie et la poésie de l’horlogerie mécanique, par opposition aux montres à quartz.
Si l’occasion se présentait, j’aimerais beaucoup confier l’objet aux mains d’
Objectif Horlogerie, et recueillir l’opinion de leurs experts. À défaut, soyez patients, quand viendra le moment de réviser la montre (dans une vingtaine d’années, environ), je ferai un compte-rendu complet sur la durée de vie et le vieillisement de la Grayton ! N’oubliez pas de vous abonner aux publications 😉

Le "palpitant" de la montre : le balancier en mouvement.

Le « palpitant » de la montre : le balancier en mouvement.

Le port et le confort

Le choix d’un boîtier de grand diamètre (44mm) est distinctif et résolument masculin. Les rondeurs de la montre et son épaisseur contenue la rendent très agréable à porter. Le look est classique-chic, la touche de couleur du cadran rafraîchissant l’ensemble. Le verre est minéral, et donc plus sensible aux rayures qu’un verre saphir. Mais bon, à l’impossible nul n’est tenu, certaines concurrentes à ce niveau de prix étant même équipées de lunettes en matière plastique… 

Portée quotidiennement pendant une semaine, cette montre Grayton m’a procuré beaucoup de plaisir. Elle attire les regards et suscite la curiosité, même des inconditionnels de grandes marques. Le jeu consistant à faire deviner le prix de l’objet par des amateurs d’horlogerie donnera lieu, je vous le garantis, à des scènes d’intense surprise !

Les montres automatiques Grayton

Pinaillages

– L’étanchéité : qu’en est-il vraiment? Le site dit 10 mètres, le dos de la montre dit « 100 meters »…
– Les trous du bracelet : ils sont rectangulaires, à bords droits, découpés à la matrice et sans finition (voir l’image ci-dessus)…        …et voilà, c’est tout.
Ces 2 misérables arguments sont les plus graves reproches que j’ai pu trouver concernant la montre Grayton. Pourtant à ce niveau de prix je m’attendais à tout et même au pire (cuir traité « à l’asiatique » donnant des réactions allergiques, défauts de fonctionnement et autres vices): je n’ai rien eu de tout cela. Autant vous dire que je suis véritablement épaté (bigre, étonné même !) par le niveau de qualité globale (confort d’achat + soin de présentation + qualités propres) de cette nouvelle venue dans la classe horlogère. 

Un rapport qualité/prix pareil, ça va faire du bruit !

Un rapport qualité/prix pareil, ça va faire du bruit !

La vidéo qui suit est la toute première production « maison », réalisée avec les moyens du bord (techniques et humains…). Espérons qu’elle vous plaira, autant que vous serez indulgent ! Cela fait quelques mois que je voulais offrir du contenu vidéo sur ce site, il fallait bien commencer un jour… le fait de vous présenter la montre Grayton de manière vivante fut un exercice qui m’a donné envie de renouveler l’expérience, quoi qu’il en soit 🙂 

L’offre découverte Grayton Watches :

 15% de remise sur votre commande Grayton
Les 50 premier(e)s qui passeront commande sur grayton-watches.fr
en saisissant
FB.Fr-Grayton15%-Lyonaumasculin dans le champ « Codes de Remises »
se verront directement appliquer ces conditions préférentielles.

Philippe B
philippe@lyonaumasculin.com
Pas de commentaires

COMMENTER CET ARTICLE