Ski et Soleil : les lunettes idéales

29 FÉVRIER 2016

Ski et Soleil : les lunettes idéales

Attention les yeux ! Voici le test complet des solaires pour le ski (et autres plaisirs de montagne), tout frais redescendu des cimes. Lunettes de soleil, masques, quel équipement choisir, et pour quel usage? De Lyon à Tignes, des pentes aux terrasses , une sélection Oakley à l’épreuve du terrain…
Le cadre de cet essai comparatif: de 2000 à 3500 mètres d’altitude, des kilomètres de pistes et de poudreuse fraîche, du soleil (beaucoup), de la neige et du brouillard (un peu). Une semaine variée, représentative des conditions que chacun peut trouver aux sports d’hiver !

Ski et Soleil : les lunettes idéales

Les lunettes de soleil pour le ski (mais pas seulement)

Les 2 modèles retenus sont complémentaires par leurs différences d’usage. Tout d’abord, les plus « sportives », les nouvelles Oakley Triggerman (ci-dessus, à droite). La forme galbée épouse le visage et protège aussi bien des rayons que des turbulences, même à grande vitesse. La tenue en mouvement est excellente, le confort et la légèreté font que l’on peut les porter de longues heures sans la moindre gêne. La monture noire et translucide est très fine, pour mieux profiter du soleil en altitude. On ne risque pas de rentrer avec des marques de bronzage façon « panda en négatif », le visage hâlé, barré d’un masque blanc ! En conclusion: un produit résolument technique, représentatif du savoir-faire de la marque.

En station, en terrasse, quand la protection latérale est de moindre importance, les Oakley Sliver font valoir de beaux atouts. Leur aspect décontracté, leurs coloris variés et lumineux, et leur texture Fingerprint (« empreinte digitale ») les rendent très attachantes. La qualité optique et la protection restent de très haut niveau et, pour un budget attractif (119€ la paire) on a un excellent rapport qualité/prix.

Ski et Soleil : les lunettes idéales

Les masques de ski Oakley : très haute protection

Bien plus couvrants, ils offrent des pouvoirs de vision décuplés sur les pistes. Vision panoramique sans entrave, double écran anti-buée, tenue « tout-terrain » grâce au large élastique antidérapant ; telles sont les caractéristiques à vérifier avant l’achat. La protection contre le froid, et le confort en usage intensif sont, sinon supérieurs, au moins complémentaires des lunettes. Le modèle ci-dessus est un best-seller, le Oakley Canopy, équipé d’un écran Iridium « miroir » pour une protection maximale en haute altitude et fort ensoleillement.
materiel-ski-lunettes-masque-soleil-oakley-optique-debauge-lyonForcément, moins bien pour le bronzage… Mais pour un « jour blanc », et avec un écran clair, c’est tout simplement le top. Comme le modèle sur la photo ci-contre, porté lors de mon essai du simulateur de ski indoor OnlySki. Sur piste et par mauvais temps, les reliefs sont réhaussés, le visage à l’abri du blizzard. Un équipement indispensable, à toujours avoir dans sa poche ou son sac. The Mask? Splendiiiide !

Cet éventail complet ne se choisit pas à la légère, mais bien grâce à l’expérience d’un conseiller expérimenté. Selon vos préférences, mais aussi en fonction de votre visage… et de vos yeux ! La mise à la vue des lunettes de soleil est souvent bien plus accessible que l’on ne l’imagine. Chez un professionnel qualifié, c’est une partie de plaisir.

Ski et Soleil : les lunettes idéales

Profession: Opticien conseil

Optique Debauge à Lyon, c’est une histoire presque centenaire, un lieu accueillant, un vaste choix de marques et de produits. C’est avant tout une équipe de professionnels, et une expérience reconnue. Le conseil s’appuie à la fois sur une démarche de visagiste (pour assortir à chacun la monture qui révèlera au mieux sa personnalité) et de technicien de l’optique. Une démarche saluée par une clientèle fidèle, et une renommée qui dépasse les fontières de son quartier !

Optique Debauge, 161 Bd de la Croix-Rousse, Lyon 4ème. optique-debauge.com

Modèles (ci-dessous, de gauche à droite) et prix conseillés :

Lunettes Oakley Sliver Fingerprint, 119€
Masque Oakley Canopy, 179€
Lunettes Oakley Triggerman, 209€

Ski et Soleil : les lunettes idéales

Le saviez-vous ?

La marque Oakley est née en Californie en 1975 ; les premiers modèles furent conçus pour les cyclistes. Le nom Oak-Ley, « allongé sous le chêne », est celui du chien du créateur, le setter anglais ayant un goût prononcé pour la sieste !

Philippe B
philippe@lyonaumasculin.com
Pas de commentaires

COMMENTER CET ARTICLE