Au grand air (ou pas) en Mazda MX-5 RF

25 avril 2017

Au grand air (ou pas) en Mazda MX-5 RF

Le cabriolet le plus vendu de l’histoire automobile se dote d’un toit en dur rétractable, façon Targa. Pur objet de plaisir, le Mazda MX-5 RF conserve-t-il son âme? Au volant de la très exclusive First Edition, voyons si la fougue du roadster est intacte. 

Mazda MX-5 RF, toit fermé

Le succès du modèle original (plus d’un million d’exemplaires construits depuis 1989) est lié à sa conception. Mazda a adapté la recette des petits cabriolets anglais : lignes fluides, contact direct avec l’extérieur, et caractère bien vitaminé. Les Japonais ont affiné le concept de Jinba ittai. Ce terme d’équitation traditionnelle nippone définit « l’unité du cavalier et de sa monture ».
Alors naturellement, la pause sur l’Hippodrome de Lyon Parilly s’impose.

Coupé cabriolet Mazda MX-5 RF : Jinba Ittai

L’exercice du « coupé/cabriolet » à toit rétractable a tenté de nombreux constructeurs, avec plus ou moins de succès. Et les lignes du nouveau cabriolet MX-5 cabriolet étant particulièrement réussies, le défi était de taille. Heureusement, l’Origami fait partie de la culture japonaise ; les ingénieurs ont opté pour solution élégante et fonctionnelle. Appréciez donc la cinématique sous tous les angles dans la vidéo ci-dessous :

L’un des avantages de cette configuration inédite RF (Retractable Fastback, ou « coupé escamotable ») est de préserver le volume du coffre. La transition est également entièrement automatique, disponible en roulant au pas, et surtout très rapide : 12 secondes seulement !
L’ouverture partielle, façon Targa, offre une expérience de conduite sensiblement différente de celle d’un pur cabriolet. Le plaisir de rouler à ciel ouvert reste entier, les nuances se trouvent dans l’intensité des flux d’air dans l’habitacle.

Taillé pour les courbes, le Mazda MX-5 RF

Le coupé MX-5 RF

La remise en place du toit rigide transforme le roadster en coupé sportif. Outre la protection contre les éléments, la transformation esthétique est radicale. Il s’agit là du bénéfice principal de cette carrosserie : elle procure une double fonction à l’automobile. Au cours de l’essai – et des évolutions de la météo – le passage de l’une à l’autre est édifiante sur la capacité du véhicule à dispenser des plaisirs variés. Pour un surcoût de 2500€, la version RF offre l’exclusivité, les aspects pratiques, tout en conservant les qualités premières de la Miata.

Le Mazda MX-5 RF en piste

De l’autoroute à la ville, la MX-5 RF étonne par sa polyvalence. Certes son terrain de jeu favori reste le réseau secondaire, en usage loisir. Pour cela, les ingénieurs nippons ont transcendé les qualités essentielles du modèle. Un moteur atmosphérique volontaire, une boîte manuelle à 6 rapports, la propulsion et un poids contenu sont les ingrédients principaux de cette exquise recette. On ne peut que saluer le talent mis en œuvre : apporter autant d’améliorations, sans dénaturer les qualités d’un best-seller historique, cela force l’admiration.

Le moteur 2.0L 160ch du Mazda MX-5 RF

Doté d’une barre anti-rapprochement sur cette version First Edition, le moteur 2.0 litres Skyactiv produit 160 chevaux au tempérament vif. Les montées en régime sont mélodieuses, et immanquablement accompagnées par le sourire sur le visage du conducteur. Bien assistés par une boîte précise, les quatre cylindres s’expriment pleinement, quel que soit le niveau de sollicitation. Le cavalier au pied léger, comme celui qui voudra cravacher sa monture avec énergie, verront leurs désirs exaucés dans l’instant. La liaison entre l’homme et la machine, dans les faits, est confiée à des principes mécaniques fiables ; le ressenti est celui d’une connexion naturelle, intuitive.

Mazda MX-5 RF First Edition, jantes BBS

La MX-5 RF First Edition

Sous cette appellation, comprenez « première classe »: l’édition limitée à 150 exemplaires numérotés, et vitrine du savoir-faire Mazda. Le niveau d’équipement et de finition est véritablement impressionnant. Commençons par la partie visible : Jantes alliage BBS, sellerie Recaro Cuir/Alcantara, toit bi-ton laqué noir… Côté performance, les suspensions sport Bilstein et le différentiel à glissement limité sauront séduire les pilotes les plus exigeants. Ajoutez à cela une liste d’équipements de sécurité et de confort que l’on s’attend à trouver à bord d’une luxueuse routière… la prestation globale est remarquable de maîtrise.

Finition First Edition Mazda MX-5 RF

Le niveau de performance et d’agrément est sans équivalent sur le marché – c’est une conclusion audacieuse, et pourtant bien réelle. Ce MX-5 RF transformable n’a tout simplement pas de concurrent direct ! À moins d’aller chercher bien plus cher, chez Lotus ou Mercedes par exemple, pas une rivale crédible pour la Mazda. La Toyota GT86 s’y frotte parfois dans les comparatifs. Certes ses performances et son prix sont approchants… mais vous devrez alors oublier l’idée de rouler cheveux au vent.

Mazda MX-5 cabriolet

De l’aveu de l’équipe commerciale d’Élite Motors (concessionnaire Mazda à Lyon Vaise et Vénissieux), le principal inconvénient de la nouvelle MX-5, toutes versions confondues, c’est que l’offre est insuffisante pour satisfaire la demande… Mais c’est là une conséquence logique du succès croissant de la marque en France : une histoire, un caractère authentique, et l’innovation centrée sur le plaisir de conduite.
La page Facebook de Lyon Élite Motors relaie le dynamisme de ses équipes, qui partagent leur passion dans des lieux emblématiques de Lyon… et offrent même quelques sympathiques récompenses aux amateurs de la marque !

Mazda MX-5 RF First Edition

Fiche technique du Mx-5 RF

Moteur : 4 cylindres en ligne, 2.0L 160 ch à 6000 tr/min
Transmission aux roues arrière, boîte manuelle 6 vitesses
Performances : 0 à 100 km/h en 7,5 s, Vmax 215 km/h
Consommation mixte 6,6 l/100 km, puissance fiscale 9 cv.
2 places, poids à vide 1055 kg
Prix : à partir de 27 800 € ; modèle présenté 37 750 €
Brochure et informations complémentaires sur EliteMotors.fr

Mazda MX-5 RF coupé cabriolet

Cet article vous a plu? Vous aimerez peut-être aussi:
Plaisirs gourmands à Lyon : les Mets & Vins
Mobilier extérieur : le design au soleil
Essais et actualités moto : les Guidons

Philippe besseau
philippe.besseau@hotmail.fr
Pas de commentaires

COMMENTER CET ARTICLE