Randolph Fusion, l’Aviator chic

23 octobre 2017

Randolph Fusion, l’Aviator chic

Les solaires Randolph Fusion, cousines habillées des iconiques Aviator et P3, nous viennent tout droit des USA. Comme quoi, « L’Amérique que l’on aime » est encore bien vivante, contre vents et marées ! Lignes pures et matières nobles, ces lunettes ont aussi une âme. 

Lunettes Randolph Fusion, le style Lyon au Masculin

Sans le savoir peut-être, vous connaissez déjà les lunettes Randolph. De Top Gun à Thomas Pesquet, les héros du ciel ne jurent que par elles. La véritable et authentique Aviator, qui équipe les pilotes de l’US Air Force, est en effet made in USA dans la bonne ville de Randolph, Massachusetts (à quelques secondes de vol supersonique de Boston). Et sur la côte Ouest, de Malibu à Hollywood, elles sont omniprésentes ; la page Facebook de la marque donne un aperçu des stars qui les ont adoptées.

Les lunettes "Aviateur" Randolph

Les Aviator originales (ci-dessus, à droite) sont reconnaissables à leurs branches baïonnettes et formes adaptées aux casques et masques à oxygène des pilotes. Pour la déclinaison Randolph Fusion (à gauche), la monture s’habille d’éléments en acétate. De la même manière, l’autre modèle phare P3 (conçu pour les sous-mariniers de la Navy) voit ses formes rondes se parer de ces attributs de style, de couleurs et motifs variés. Les montures originales étaient déjà personnalisables (finitions chromées, satinées ou gun metal) ; avec les nouvelles textures et couleurs des inserts, et enfin un large choix de verres, les combinaisons sont innombrables.
Randolph Fusion, la collection Aviator

Randolph Fusion, permission accordée.

Quand on a été élevé à la discipline militaire, les efforts vestimentaires ne doivent pas écorner les fondamentaux. En manipulant, en examinant de près les productions de la manufacture de lunettes Randolph Engineering on mesure son niveau d’exigence. D’ailleurs, quand on consulte les « avis clients », ce sont la tenue, la robustesse qui sont citées en qualités premières. Et les exemples de fidélité à la marque sont remarquables ; les retours d’expérience sur la durée de vie effective des montures impressionne.

Lunettes de soleil Randolph Fusion Aviator

La recette d’élaboration des Fusion semble empreinte de bon sens: « on fabrique d’excellentes lunettes, alors continuons à le faire en offrant un supplément de style. » J’avais déjà pu tester les qualités des versions originales à moto, en conditions parfois extrêmes:  voir ici et ). Pour ces nouvelles gammes, l’accent a été mis sur le confort et la tenue. Je craignais que le poids ne soit un facteur contraignant ; il n’en fut rien.

Lunettes Randolph Fusion P3

Look vintage et esprit authentique, la nouvelle collection Randolph Fusion incarne le renouveau de la marque. Née sur les terrains d’aviation, elle se tourne désormais vers les pistes… de danse. Son association avec la nouvelle comédie musicale Grease le prouve: les solaires américaines, c’est Rock&Roll !

Les Randolph Fusion P3

Composer sa paire de Randolph.

Outre les combinaisons esthétiques déjà citées, elles offrent la possibilité de choisir entre 3 tailles de montures adaptées aux différentes largeurs de visage. Par conséquent, l’essai en bonnes conditions s’impose, et seuls les meilleurs opticiens seront capables d’offrir le choix et le conseil adaptés.
À Lyon, nous recommandons les boutiques Les Lunettes de Marius (quartier Saint Jean) et Le 104 by Martine Patris (rue Edouard Herriot) ; vous trouverez également ici la liste des opticiens partenaires. Et nos lecteurs des Alpes seront heureux d’apprendre que le réseau s’étoffe considérablement, notamment à Grenoble.

Les Randolph Fusion, lunettes de pilote

Teasing
À l’image ci-dessus, les Aviator dans leur élément naturel. Lors d’une expérience de pilotage inédite (dont nous vous rendrons compte bientôt), elles ont été mises à contribution, bien évidemment ! À suivre… 

Les solaires Randolph Fusion, nouvelle collection

Cet article vous a plu? Vous aimerez peut-être aussi:
Essai passion: le Road-trip en Austin Healey
La Portugaise Chronographe d’IWC en détails
Gourmande, la sélection Mets&Vins d’automne

Philippe besseau
philippe.besseau@hotmail.fr
Pas de commentaires

COMMENTER CET ARTICLE